your ads here

advertisement

Accueil > Le domaine > La fédération Nature et progrès

Nature et Progrès

 

Si certains labels bio suscitent le doute aujourd’hui, car en prise directe avec une logique économique contredisant la démarche écologique, Nature et Progrès se positionne, dans le fond autant que dans la forme, dans une démarche résolument différente, et ça change tout…
 
Les enjeux financiers des structures labellisantes, les assujettissant à des intérêts propres, au détriment du collectif, sèment le doute dans l’esprit du consommateur. Quelles sont les garanties réelles de la qualité biologique des produits certifiés par un label bio ? Qui garantit quoi et quels sont ses intérêts… ? Gagner de l’argent ou s’assurer de l’authenticité d’un produit ? Avec ces interrogations, c’est malheureusement l’intégralité de la filière bio qui est parfois remise en question, au détriment des acteurs soucieux de leur production et de sa qualité.
 
Au delà d’un simple label, « Nature et Progrès » est une fédération d’associations en quête de solutions concrètes, adaptées à la réalité économique et sociale, pour le développement de l’agriculture biologique, dans « le respect du vivant ». L’homme y est pensé au cœur de la nature. Créée en 1964, La fédération « Nature et progrès » regroupe aujourd’hui une trentaine de groupe locaux, assurant ainsi une réelle présence de ses acteurs dans leur environnement. Fondée sur une gouvernance et un mode de fonctionnement participatifs, indépendamment du bon vouloir d’une structure unique et de ses intérêts économiques, « Nature et Progrès » garantit, par sa forme, la valeur de sa certification. Les associations locales regroupent consommateurs et professionnels autour de la démarche de labellisation. Tous sont unis par une charte commune, intégrant des objectifs écologiques, sociologiques et économiques. Ainsi, bien plus qu’une structure normative, visant à certifier l’adhésion à une réglementation, la démarche de labellisation devient l’occasion, pour les agriculteurs, de s’adapter à la réalité de l’économie locale, dans une volonté commune de progrès.
 
En savoir plus : //www.natureetprogres.org